Népal

La prise de contrôle progressive de la région de Phaplu (Solu Khumbu) par la guérilla maoïste nous a contraints à arrêter les missions mises en place au Népal en 2003.
Celles-ci avaient été lancées à  la demande de l'ONG Lorraine - Népal pour prendre en charge deux dispensaires situés à 3 500 m d'altitude.
La formation de deux "infirmiers" a cependant permis le maintien des centres et leur fonctionnement.

Sri Lanka

Une ONG sri lankaise, « TRO » « Tamils Réhabilitation Organization », organisation importante, ancienne, organisée par des médecins tamouls expatriés, nous a contactés. Nous avons estimé que ce projet était pertinent.

•La région tamoul (nord du Sri Lanka) qui sort de 20 ans de guerre civile est particulièrement vulnérable. Elle a été frappée de plein fouet par le raz de marée, et est peu atteinte par l’aide mondiale.
•Ce sont les médecins locaux, via l'association TRO, qui font appels à nous. C’est une organisation solide, bien structurée et bien sûr parfaitement implantée localement.
•Il y existe un besoin pédiatrique évident :- 100 000 enfant en détresse- 12 000 enfants orphelins issus de la guerre auxquels se rajoutent maintenant 3000 du fait du Tsunami.

Objectif : réhabilitation de l'unité de néonatologie de l'hôpital de KILINOCHCHI (zone Nord-est du Sri-Lanka) et de MULLAITIVU.
http://www.kilimedical.com/index.htm
Responsable : Micheline Amzallag  & Isabelle Morin

Hôpital de KILINOCHCHI : SRI-LANKA

L’hôpital de Kilinochchi,n'est pas directement en zone tsunami, mais il a pris en charge la grande majorité des urgences du fait de l’inefficacité des hôpitaux côtiers de Mulaitivu et de Maruthankerny.

•Contribuer à l’équipement médical du service de pédiatrie.
Former les personnels médicaux et paramédicaux à la pédiatrie et la néonatalogie.

Hôpital de MULLAITIVU : SRI-LANKA

· L’hôpital de Mullaitivu est situé en pleine zone tsunami et partiellement inondée pendant les premières semaines :

•Contribuer à la construction de la maternité et d’un service d’accueil des nouveaux nés dans l’hôpital de Mullaitivu.
Contribuer à son équipement médical.
Former les personnels médicaux et paramédicaux pour la prise en charge du nouveau né.

Carnet de mission : Il était une fois une île d'Isabelle Morin

Pédiatres du Monde a dû quitter le Sri Lanka en Janvier 2006 en raison des difficultés sévères d'intervention dans une région en lutte.
L'objectif était en effet la réhabilitation de l'unité de néonatologie de l'hôpital de KILINOCHCHI (zone Nord-Est du Sri-Lanka) et de MULLAITIVU. Cette région tamoul sortait de 20 ans de guerre civile mais restait sous le contrôle des Tigres Tamouls, opposés à l'armée cingalaise. Cette zone déjà particulièrement vulnérable, frappée par le Tsunami de Décembre 2004, est peu atteinte par l’aide internationale.
Sur les 100 000 enfants recensés dans la zone, 12 000 sont orphelins en raison de la guerre et 3 000 à cause du Tsunami.
Pédiatres du Monde intervenait à la demande d'une ONG sri-lankaise, "TRO" ou "Tamils Réhabilitation Organization", organisée par des médecins tamouls expatriés.
Pédiatres du Monde avait reçu l'aide financière de la Fondation de France.
Après deux missions et l'envoi de matériel, les évènements militaires ont, hélas, imposé le départ en 2006, de Pédiatres du Monde et des quelques rares ONG intervenant dans cette région.